La Fédération du Tourisme entend préparer la reprise…

La Province de Liège, via sa Fédération du Tourisme, a initié différentes actions afin de soutenir les opérateurs touristiques de son territoire pendant la crise actuelle.

Une solution pour aider ces derniers à relancer leur activité au sortir progressivement du confinement: disposer ABSOLUMENT d’une réservation en ligne.

Ces dernières années, l’e-commerce a fait ses preuves dans le secteur du tourisme en permettant aux prestataires d’augmenter leurs ventes de manière tangible.

La Province de Liège a été pionnière en proposant aux prestataires touristiques et aux organisateurs d’événements de se "vendre en ligne", dès 2015.

Plus d'1 150 000 euros de chiffre d'affaires en cinq ans

Plus d’1 150 000 euros de chiffre d’affaires ont ainsi été réalisés durant cinq années grâce à la plateforme anciennement dénommée "Ouftitourisme".

La crise du COVID-19 va davantage confirmer l’importance du "digital" et des nouvelles technologies dans tous les commerces, tourisme en tête.

Les réservations en ligne deviennent dès lors petit à petit la règle pour les consommateurs, car elles sont jugées plus faciles et surtout plus directes.

Il est également constaté que les clients souhaitent réserver directement leur hébergement ou leurs activités sur le site même des opérateurs.

L’outil régional de commercialisation, une solution

Récemment, Wallonie Belgique Tourisme a lancé un outil régional de commercialisation dans le but de faciliter la réservation en ligne.

La Fédération du Tourisme a rejoint ce nouveau projet wallon et propose aux opérateurs liégeois d’accéder à cette technologie.

"Le coût pour la Province de Liège est de zéro euro !", tient à souligner le député provincial Robert Meureau.

Pour ce dernier, il faut faire en sorte "que la reprise soit la plus agréable pour tous mais aussi la plus efficace possible sur un plan comptable".

"Pour ce faire, nous aidons les prestataires à ce que les offres soient au maximum réservables en ligne", précise le président de la Fédération du Tourisme.

Bruno Boutsen