Wanze Les communes de Wanze, Burdinne, Braives et Héron s’associent pour l’acquisition de l’animal pour l’entretien des espaces publics.

C’est un partenariat intercommunal peu commun. Les communes de Wanze, Burdinne, Braives et Héron, ont en effet répondu à l’appel à projet "Le Cheval de trait" lancé par la Wallonie qui consiste à soutenir l’utilisation moderne et innovante du cheval de trait dans les communes rurales et semi-rurales. Le dossier des quatre communes a été retenu et pourra ainsi bénéficier d’une aide financière s’élevant à 12 450 euros pour les années 2019-2022. Le projet sera géré conjointement par le Parc naturel et les quatre communes, avec le soutien de la Fondation rurale de Wallonie.

"L’appui d’un cheval de trait sera une vraie plus-value pour les quatre communes dans le cadre de l’entretien des voies lentes et des espaces publics", indique le collège de Wanze. L’animal sera particulièrement efficace pour : l’entretien de la signalétique (l’entretien consistera en un passage par an sur les chemins balisés difficiles d’accès aux véhicules avec remplacement de la signalisation défectueuse) ; la tonte des sentiers (l’entretien consistera en deux passages par an à l’aide d’un roto-broyeur) ; la taille de haies et l’évacuation des déchets dans les chemins peu accessibles (notamment les chemins creux) ; et l’entretien du Ravel. Le projet inclura la fauche des abords ainsi que l’entretien des abords des aires de repos ou de pique-nique situées le long du Ravel.

Pour trois ans

Au total, sur trois ans, le recours à un cheval de trait représentera pour la commune de Wanze : neuf jours pour l’activité de l’entretien de la signalétique ; neuf jours pour l’activité de tonte ; trois jours pour l’activité de la taille des haies et un jour et demi pour l’entretien des abords du Ravel.A.Q.