C’est le conseiller indépendant François Pottié qui, lors du dernier conseil communal de Liège a mis le sujet sur la table. Face au départ désormais officiel de l’assureur Ethias qui va installer ses bureaux à l’écoquartier de Coronmeuse, François Pottié s’inquiétait des conséquences pour le quartier des Chiroux et ce, d’autant plus que la bibliothèque éponyme allait égalemen t déménager vers Bavière.

"Ces changements inquiètent les commerçants, d’autant plus que Liège possède une sacrée expertise en matière de friche urbaine. Mais ces départs sont aussi l’occasion de végétaliser l’endroit, de requalifier les voies en faveur des piétons et des modes de transports doux ou encore de préparer la seconde ligne du tram qui devrait passer par-là. On pourrait également installer l’Awex aux Chiroux pour compenser le départ d’Ethias. Mais quel est le périmètre de la réflexion de ce redéploiement ? En outre, y a-t-il une coordination avec la Province concernant la bibliothèque ?"

Bus traversant

Et Maggy Yerna de lui répondre que le quartier allait effectivement connaître une évolution profonde par la reconversion de trois sites importants. En ce qui concerne le site d’Ethias, la rénovation et la réaffectation seront étudiées en parallèle de la nouvelle implantation à Coronmeuse.

"La ville a fait savoir à Ethias son souhait de voir de développer in situ un ambitieux projet de logements allant au-delà d’un relooking de la situation existante. Ethias nous avait dit qu’elle allait vendre l’infrastructure, mais nous n’avons pas encore confirmation de cette option et nous ne sommes pas saisis d’un éventuel projet. En ce qui concerne les Chiroux, dans le cadre du permis autorisant la construction d’un nouveau pôle culturel à Bavière, le collège a demandé à la province d’étudier un scénario d’avenir pour les Chiroux. Idéalement, ce scénario doit se réfléchir en symbiose avec le projet d’Ethias. Le promoteur du projet d’Ethias étant connu, la ville établira, si ce n’est fait par la province, le lien avec lui."

Le troisième site est celui des Prémontrés. "Pour ce site partiellement inoccupé, peu valorisé et déqualifié, différentes propositions d’aménagement ont été débattues. Les projets présentés restent à ce jour insatisfaisants. Dans sa réflexion le collège garde comme objectif de décloisonner un terrain actuellement replié sur lui-même, de réorganiser le bâti, de développer un projet paysager en l’inscrivant dans un périmètre élargi. Pour le secteur des Prémontrés nous avons donc plusieurs projets structurants sur la table comme l’aménagement d’un axe pour mode doux en berge de Meuse, le renouvellement de la Passerelle Saucy et, dans le cadre des infrastructures de la Wallonie, la mise en place d’une ligne de bus traversant".