Gazette de Liége Il est prévu de restaurer le bâtiment à l’identique : toiture, maçonnerie, éléments intérieurs, abords…

Située dans le hameau de Saint-Fontaine (Clavier), la chapelle de la Sainte-Vierge, édifiée en style roman au XIIe siècle, connaîtra bientôt une nouvelle jeunesse. De quoi rassurer les habitants du hameau qui combattent depuis plusieurs années pour sa restauration. D’abord dédiée à la Sainte Vierge et élevée au rang d’église paroissiale durant le dernier quart du XIVe siècle, elle garda cette fonction jusqu’en 1820, date à laquelle elle retomba au rang de chapelle de l’église de Pailhe, village qui était autrefois le chef lieu de la commune.

Suite à divers travaux et aménagements, cet édifice d’une surface au sol d’environ 100 m2 est classé en 1944 en raison de sa valeur artistique, archéologique et historique. Du fait d’un manque d’entretien, de la foudre et de quelques actes de vandalisme, ce bien remarquable s’est détérioré peu à peu au point qu’il nécessite des travaux urgents afin de stopper sa dégradation.

À la demande des habitants, et dans le cadre de son PCDR, la commune de Clavier a construit un dossier de restauration en vue de préserver ce patrimoine de propriété communale. "Étant donné que le bâtiment est classé, il est prévu de le restaurer à l’identique", explique le bourgmestre de Clavier Philippe Dubois.

Le cahier des charges des travaux, qui sera approuvé lors du prochain conseil communal du jeudi 25 avril, prévoit notamment la rénovation de la toiture, des maçonneries, des éléments intérieurs (vitraux, châssis, portes…) et des abords. Les travaux sont estimés à 350 000 euros. "Nous espérons à terme une subsidiation de plus de 50 % de la Région wallonne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles."

Après approbation, le cahier des charges sera transmis à la Région wallonne. "On connaîtra ensuite la répartition exacte de financement." Les travaux pourraient démarrer fin 2019, voire début 2020.