Une soirée d’information a été organisée avec les cinq communes concernées.

À Ferrières, la piscine du collège Saint-Roch, dont bénéficiaient les 800 élèves de l’établissement mais aussi les élèves des communes voisines, est fermée depuis plus d’un an pour cause d’insalubrité. Depuis, l’établissement scolaire travaille avec la commune de Ferrières et celles avoisinantes sur un projet de rénovation.

Ce vendredi, le collège Saint-Roch invitait les cinq communes partenaires (Ferrières, Hamoir, Ouffet, Anthisnes et Comblain-au-Pont) souhaitant s’associer pour financer la rénovation du bassin et se partager son utilisation à une séance d’information afin de les informer de l’état d’avancement du dossier. Une séance à laquelle ont pris part l’ensemble des bourgmestres ainsi que des conseillers communaux, soit une trentaine de personnes.

Le mois prochain, chaque conseil communal devra se positionner sur la convention de création d’une intercommunale (et non plus Régie communale comme imaginé précédemment). "La piscine sera alors mise à la disposition de l’Intercommunale par un bail emphytéotique de 30 ans", explique Frédéric Léonard, bourgmestre de Ferrières. Le rôle de celle-ci sera d’assurer la gestion journalière de la piscine. Jeudi, le conseil communal de Ferrières sera amené à voter le cahier des charges en vue de la désignation de l’auteur de projet. "Une fois qu’il sera désigné, on cédera l’ensemble du dossier à l’Intercommunale". Le début des travaux est prévu pour mai 2020.

Le plan financier de ce projet transcommunal, estimé à 2 millions d’euros, se décortique comme suit : un tiers des subsides du Plan Piscines de la Région wallonne, un tiers par un prêt à 0 % de l’Intercommunale, un tiers des subsides espérés de Liège Europe Métropole, mais aussi une part du collège Saint-Roch (200 000 euros) et des communes (50 000 euros chacune).

Pour rappel, les travaux comprennent la rénovation du bassin et de la toiture, le remplacement des châssis, le système de chauffage et de filtration de l’eau, mais aussi la création de nouveaux vestiaires. Une fois rénovée, la piscine sera accessible en semaine aux élèves des différentes communes partenaires. En soirée, durant les week-ends et les vacances scolaires, elle sera ouverte au public via les clubs et les associations. "Il s’agit d’un beau projet supracommunal qui permettra de donner des cours dans un cadre agréable et sécurisé", se réjouit-il.