Que s’est-il exactement passé vendredi après-midi, avenue de Nancy dans le sulfureux quartier de Bressoux-Droixhe, à Liège ? Personne ne le sait encore avec exactitude, même si un premier bilan, ce vendredi soir, peut déjà être qualifié de dramatique. Il se solde en effet par le décès d’une personne, deux autres étant blessées et transportées à l’hôpital.

Vers 17 heures, une altercation entre plusieurs jeunes a eu lieu en plein milieu de l’avenue. La raison en est encore mystérieuse. Tout juste sait-on que la veille déjà, des membres de deux bandes rivales issues des communautés kurdes et tchétchènes. avaient failli en venir aux mains. Après quelques secondes à peine, des coups de feu ont été tirés. Certains témoins évoquent à ce titre des rafales d’armes automatiques ! Une thèse tout à fait réaliste, dans la mesure où des vidéos ont été tournées quelques minutes plus tard, sur lesquelles on peut apercevoir un jeune homme ouvrant le feu pour tirer en l’air.

Quartier bouclé

Quoi qu’il en soit, une personne a été gravement blessée par balle et a succombé à ses blessures quelques minutes plus tard. À l’arrivée de la police, de nombreux jeunes étaient encore sur les lieux et auraient alors décidé de se rendre sur l’Île Monsin toute proche pour en découdre davantage encore. C’est à ce moment, que les policiers ont procédé à l’interpellation de plusieurs dizaines de personnes. Au final, 28 d’entre elles ont été arrêtées judiciairement et devraient être déférées au parquet de Liège, ce samedi.

Pour tenter d’éviter tout mouvement, la police locale de Liège, aidée en cela de la police fédérale, a bouclé le quartier. Un hélicoptère a également survolé la zone. Un juge d’instruction a été désigné, une descente sur les lieux du drame étant organisée dans la soirée de vendredi.

Les pompiers de Liège ont également été prévenus et mis en état de pré-alerte.