Ce jeudi, il régnait une atmosphère quelque peu particulière aux abords de la cathédrale Saint-Paul de Liège.

En effet, une imposante grue pouvant monter une nacelle à plus de 70 mètres de hauteur s’est mise en branle en milieu de matinée. Deux personnes avaient pris place dans ladite nacelle et ont atteint ce qu’il restait de saint Paul sur le sommet de la cathédrale.

C’est à ce moment que la moitié de saint Paul qui avait été décapité en décembre dernier est apparue emmenée par une seconde équipe de spécialistes dont la grue avait pris place à l’arrière de l’édifice religieux.

Saint Paul a alors été remis en place et "recollé" avant la fin de la matinée.

Une opération périlleuse qui a été exécutée de main de maître sous les yeux ébahis de plusieurs dizaines de Liégeois.

Pour rappel, le 7 décembre dernier, vers 13 h 30, alors que les travaux de restauration de la cathédrale touchaient à leur fin, un grutier qui transportait un lourd récipient avait heurté de plein fouet la statue de saint Paul qui surmontait la cathédrale. Le choc a été terrible à tel point que la statue avait été coupée en deux.

Si la partie basse était bien restée en place, la partie arrachée est tombée, s’effondrant sur le toit. Celui-ci a alors cédé sous le poids, le morceau de statue percutant alors la voûte intérieure de la cathédrale.

Heureusement, le morceau de statue, dont le poids total est estimé à une tonne, s’est coincé dans la voûte, près de l’entrée principale de la cathédrale et n’a donc pas atterri dans la cathédrale elle-même, de nombreux gravats atterrissant toutefois à l’intérieur du lieu saint. L’accident n’a heureusement fait aucun blessé.

Même si la statue endommagée ne date pas du Moyen Âge, la perte était immense. Cette statue, datant de la restauration de la cathédrale, durant la seconde moitié du XIXe siècle, avait été remise à neuf voici un an. Saint-Paul avait retrouvé une nouvelle épée qui avait de nouveau été endommagée. Sa main avait également été arrachée.

Tout a été refait à l’identique par Alexandre Callet, un sculpteur belgo-français spécialisé en restauration du patrimoine.

Le coût de la restauration de la statue, des réparations à l’intérieur de la Cathédrale et du replacement de saint Paul a été pris en charge par la société d’assurance du grutier "décapiteur"…J.-M. C.