Gazette de Liége

Chaque année à pareille époque, le site du Centre d’interprétation de la pierre de Sprimont accueille un événement d’envergure internationale destiné à mettre en lumière la pierre issue des carrières locales et le travail qui est réalisé autour de celle-ci. Le rendez-vous y est ainsi fixé du 9 au 25 août.

Sous le regard du public, une dizaine d’artistes belges et étrangers travailleront un bloc de pierre qu’ils transformeront, selon leur inspiration et leur style, en une œuvre monumentale. Outre la Belgique, ceux-ci proviennent de Hollande, de France, d’Angleterre, d’Italie ou encore du Japon.

Faisant suite à la rénovation de l’ancienne centrale électrique abritant le Musée de la pierre, pour la première fois, dans le cadre de ce symposium de sculpture, une exposition y sera à découvrir tout au long de cette quinzaine. Celle-ci, intitulée Pierre&Design, rassemble différents artistes dont les créations associent la pierre à d’autres matériaux comme le bois, du métal ou du verre. Parmi ces créations, certaines ont été réalisées spécialement pour l’événement.

Des créateurs à découvrir

En venant admirer les sculpteurs en plein travail dans cet atelier à ciel ouvert, le public est donc invité à poursuivre sa balade dans le musée pour y découvrir l’exposition Pierre&Design. Y participent les designers Marc Vander Elst et Jessy Klönhammer (Silly), l’ébéniste et sculpteur Denis Bruyère (Theux), l’ébéniste Christian Dalimier (Liège), le joaillier Bruno David (Liège), le souffleur de verre Christophe Genard (Seraing), l’artisan verrier Jean-Yves Vossius (Esneux) et le sculpteur Fabrice Bellery (Andenne).

La carrière de pierre Sprimont Blue, qui fournit la matière première aux sculpteurs participant au symposium, y est associée et présentera quelques réalisations.

Des conférences balades autour de la pierre et des ateliers (fossiles/taille de pierre) sont également au programme de cette quinzaine et accessibles gratuitement. Infos et inscriptions au 04.382 21 95.

Si l’on pourra déambuler librement sur le site dès 10 heures pour admirer les sculpteurs à l’œuvre, l’exposition sera accessible de 14 à 18 heures et ce, tous les jours.

En attente d’une scénographie

Pour être un centre d’interprétation de la pierre digne de ce nom, celui-ci doit encore se doter d’un parcours scénographique qui retracera l’histoire de la pierre à Sprimont, depuis les débuts de son exploitation jusqu’à nos jours.

Un subside de l’ordre de 500 000 euros a été accordé au niveau du Commissariat général au tourisme mais la mise en route du dossier est en stand-by tant qu’il n’y a pas de nouveau gouvernement wallon…