Al’instar des concours de chant populaires comme la Star Academy ou encore le prestigieux Reine Elisabeth, L’Orchestre philharmonique royal de Liège (OPRL), associé à quatre écoles de formation musicale supérieure (les conservatoires de Liège, Bruxelles et Mons ainsi que l’Imep de Namur), organiseront le 4 mai à la salle philharmonique de Liège un Classic Academy.

Ce concours réunira huit jeunes musiciens classiques, âgés de 19 à 28 ans, issus de ces quatre établissements. Un pianiste, un trompettiste, une flûtiste, un saxophoniste, un contre-ténor, un percussionniste, un accordéoniste et un tromboniste se produiront sur scène, en compagnie des musiciens de l’OPRL. Ils interpréteront des œuvres de Mozart, Rossini ou Prokofiev et seront jugés par le public, via un processus de vote encore à définir. Le gagnant remportera un prix. "Pourquoi pas jouer dans un "vrai" concert ?", propose Jean-Pierre Rousseau, le directeur général de l’OPRL.

Un coup de pouce aux jeunes

"L’idée de Classic Academy est née d’un rêve, celui d’ouvrir la salle à de multiples talents et publics, d’y accueillir de jeunes musiciens qui n’ont pas encore intégré le circuit professionnel. D’un constat aussi : quand on sort du conservatoire, comment fait-on pour se produire devant un vrai public et avec un orchestre professionnel ? C’est la mission de l’OPRL de lancer ce genre d’initiative car nous sommes des employeurs de musiciens issus des conservatoires. Ce concours vise à la transmission de savoirs, à créer des ponts", explique Jean-Pierre Rousseau.

Des contacts ont alors été pris avec les directeurs des quatre établissements précités, qui ont immédiatement adhéré au projet. "Cinq candidats par école ont participé à une éliminatoire. Un jury composé des directeurs et de Christian Arming, le directeur musical de l’OPRL, en a sélectionné huit, en veillant à la variété des instruments joués", indique Steve Houben, le directeur du conservatoire de Liège.

La chance de jouer avec un orchestre

De l’avis des directeurs, Classic Academy offrira de belles opportunités à ses participants. "Jouer avec un grand orchestre, c’est rare", précise Vincent Heylen, le directeur adjoint du conservatoire de Bruxelles. "Il est essentiel que nos étudiants soient immergés dans les réalités du métier", ajoute Michel Stockhem, le directeur du conservatoire de Mons.

Le spectacle donné le 4 mai sera de qualité, promet Jean-Pierre Rousseau. "Pour le public, ce sera une occasion unique de voir autant de solistes réunis." L’aventure Classic Academy devrait se poursuivre l’an prochain. "On pourrait également imaginer une mini-tournée dans les quatre villes concernées", déclare Jean-Pierre Rousseau.


Le 4 mai à 14h, à la Salle philharmonique de Liège, bd Piercot, 25-27. Entrée gratuite, sans réservation.