L'échevinat de l'environnement de la ville de Liège et l'ASBL Terre dénoncent une collecte illégale de vêtements lancée sur le territoire de la ville de Liège. Une collecte illégale de vêtements est en préparation sur le territoire de la ville de Liège ont dénoncé l'échevinat de l'Environnement et l'ASBL Terre par voie de communiqué. Plusieurs riverains du quartier du Laveu ont reçu un toute-boîte anonyme leur annonçant une collecte en porte-à-porte de vêtements et chaussures usagés le lundi 12 août.

"Cette collecte, organisée par un opérateur 'pirate' non encore identifié, est totalement illégale, puisqu'à Liège, seules les asbl Terre, Oxfam et Les petits riens, toutes trois labellisées Solid'R, sont autorisées sur base d'une convention officielle avec la Ville à effectuer ce type de prestations", a fait savoir André Schroyen, l'échevin liégeois de l'environnement.

Plusieurs villes, dont Namur, sont actuellement confrontées à cette problématique des collectes illégales. L'échevinat de l'Environnement rappelle que les Liégeois qui déposeraient, même en toute bonne foi, des vêtements ou chaussures sur le trottoir ce lundi ou à l'occasion d'autres collectes non-autorisées seraient en infraction avec le règlement de police relatif à la propreté publique et s'exposeraient donc à une amende administrative pour dépôt illégal de déchets sur la voie publique.