Gazette de Liége

La future éolienne aux Hauts-Sarts ne sera pas une première en Wallonie mais presque. Depuis quelques semaines en effet, une éolienne se dresse dans le ciel de Gembloux dont le mât est posé… à même un zoning industriel, celui de Crealys en l’occurrence.

Si en Flandre la pratique est courante, en Wallonie, cette éolienne érigée en milieu industriel et directement au service d’une entreprise est encore rare. Aujourd’hui, c’est pour l’entreprise spécialisée dans le domaine informatique NRB, située aux Hauts-Sarts et qui emploie 2.000 personnes dont 600 sur le site (Data center), que l’éolienne doit être construite. À la manœuvre, on retrouve la société Luminus.

"Il est vrai qu’en Wallonie, le fait de construire une éolienne dans un parc industriel est encore assez rare mais en Flandre, où la place manque, c’est une pratique déjà courante", explique Nico De Bie, porte-parole de Luminus, "il en existe actuellement 51 au Nord du pays". En Wallonie, celle qui sera construite aux Hauts-Sarts sera LA première du genre en province de Liège.

Physiquement, l’éolienne aura une capacité maximale de 2,7 MW et pourra produire 7 300 MW par an. Au sommet d’une pale, à son point culminant, la hauteur sera de 180 mètres… "C’est déjà une certaine hauteur et cette éolienne sera visible depuis l’autoroute", remarque Daniel Eycken, directeur marketing chez NRB, mais vu son emplacement en zone industrielle, l’éolienne respectera bien sûr tous les prescrits légaux en matière de nuisances et de sécurité. Non sans permettre l’économie de quelque 3.097 tonnes de CO2 par an !

Chez NRB, on se félicite déjà de cette acquisition ou plutôt de cette location. "Le terrain appartient à NRB en effet mais nous le louons à Lumnius qui reste propriétaire de l’éolienne, poursuit Daniel Eycken. Par contre l’idée est bien de bénéficier de l’énergie produite". 90 % de la production seront directement utilisés par NRB, "principalement pour refroidir nos installations et nos serveurs". Les 10 % restants seront redirigés vers le réseau. Et Daniel Eycken de préciser qu’il s’agit d’une étape importante dans la politique "d’énergie verte" menée par NRB qui compte déjà, aux Hauts-Sarts, 940 panneaux photovoltaïques. "Nous récupérons également la chaleur de nos serveurs pour chauffer les bureaux".

L’enquête publique relative à l’éolienne a débuté ce lundi et durera jusqu’au 28 janvier inclus. La demande et les plans peuvent être consultés au Service des Permis d’Environnement, espace Guillemins, rue des Guillemins, 26, 7e étage, local 705 à 4000 Liège, du lundi au vendredi de 9 à 12 h ou sur rendez-vous : 04.221.83.70.