Gazette de Liége 323 objets d’origine douteuse issus d’un réseau de receleurs attendent leurs propriétaires.

Un adage policier bien connu dit "pas de voleurs sans receleurs". Ce dernier vient d’ailleurs de se vérifier il y a peu à Liège. En effet, vers la mi-juin, la task force zonale de la police locale, en collaboration avec la brigade judiciaire et le commissariat de Saint-Léonard, ont réussi à démanteler un vaste réseau de receleurs.

Plusieurs perquisitions ont été menées suite à l’arrestation d’un individu pour vol dans un véhicule et trois personnes ont été privées de liberté dans la foulée. À en croire la police liégeoise, c’est une véritable caverne d’Ali Baba qui a ainsi été découverte. Laquelle comprend pas moins de 323 objets d’origine douteuse, provenant vraisemblablement de vols dans des véhicules et dans des habitations de la région liégeoise.

Parmi les objets qui ont été répertoriés depuis lors de manière à permettre aux propriétaires de récupérer leurs biens, on retrouve énormément d’outillage pour la construction mais aussi quelques ordinateurs portables, des guitares, des vélos, des outils de jardinage et de l’électroménager. Le montant de cette prise s’élève quant à lui à plusieurs centaines de milliers d’euros.

Deux journées portes ouvertes

Depuis ce jeudi, la zone de police de Liège a publié sur son site internet les photos des objets numérotés et classés. Si un de ces objets est reconnu, le propriétaire devra fournir une attestation de dépôt de plainte ou une facture d’achat de l’objet ou encore une description d’une caractéristique permettant de l’identifier (un signe distinctif…). Un numéro d’appel (0475.36.11.79) est mis à disposition entre 8 h 30 et 16 h 45 jusqu’au vendredi 9 août et deux journées portes ouvertes sont également prévues les vendredi 9 et samedi 10 août entre 8 h 30 et 16 h 30.