Il sera limité à 50 marchands, il va falloir choisir
La décision est tombée ce mercredi, relativement à l'organisation des marchés en cette période de déconfinement. Dès ce lundi 18 mai, l'organisation de ces événements hebdomadaires est à nouveau permise... mais sous de strictes conditions. Parmi celles-ci, outre le respect des règles d'hygiène et de distanciation sociale, il y a la limitation du nombre de marchands ; elle est fixée à 50.
Du coup, de nombreuses villes planchent sur des solutions permettant d'adapter leur marché, qui comprend plus de 50 marchands. C'est le cas de la Batte bien sûr ou encore des marchés de Huy et de Visé. C'est aussi le cas à Verviers où, ce jeudi matin déjà, on nous confirmait que le marché allait bien reprendre, dès ce samedi 23 mai.
"Nous avons une réunion du collège cet après-midi qui doit aborder ce sujet", confirment la bourgmestre Muriel Targnion et l'échevin du Commerce Antoine Lukoki. "La volonté est en tout cas de rouvrir mais nous devrons limiter les marchands à 50". Toute la question est donc : quels marchands choisir ?
Il semble qu'une solution se profile pour privilégier l'alimentaire "qui propose des denrées périssables" mais aussi les fleuristes. Question de saison. Pas question de laisser tous les autres sur le côté bien sûr. Une alternance pourrait donc aussi être envisagée. Une certitude : le marché du samedi, version "light" aura bien lieu ce samedi 23 mai à Verviers.