Eolienne: les enfants coopérateurs

La seconde éolienne arrivera la semaine prochaine à Mesnil-Église. Soit la première éolienne du monde dont les propriétaires sont... des enfants !

Julien Van Espen

Le 12 février, l'éolienne des enfants sera officiellement inaugurée. Le convoi et le montage commenceront pour leur part le 23 janvier. Allons en Vent est un projet unique, mis sur pied par l'ASBL Vents d'Houyet. Celle-ci a été fondée il y a 4 ans et a analysé le potentiel éolien, aussi bien en matière de force des vents que de terrains exploitables. Après un appel d'offre européen, une première éolienne a été érigée à Finneveaux en mai 2004 grâce au financement de la Région et de l'Europe. L'électricité produite est vendue sous forme d'abonnements, via la société hollandaise d'électricité verte Essent. L'éolienne de Finneveaux a la capacité d'alimenter 300 ménages, à un tarif inférieur à ceux en vigueur.

L'éolienne des enfants sera la deuxième mise en place par Vents d'Houyet. Le coup d'une éolienne s'élève à environ 750000€. Celle-ci a été financée d'une façon particulière: il s'agit, en effet, de la première éolienne au monde dont les propriétaires sont des enfants! Les coopérateurs «enfants» sont légalement représentés par leurs parents.

Le coût total du projet s'élève à 200000€, soit 2000 parts de 100€ chacune. 1250 ont été acquises par des enfants, et 500 ont été achetées par l'ASBL, qui souhaite les revendre dans l'année à venir. «L'éolienne des enfants est un moyen de permettre à l'adulte d'agir, explique Bernard Delville, administrateur délégué. Ceci, dans une optique de développement durable. Les parents ou grands-parents investissent plus facilement en se projetant sur leur enfant. Les parts de coopérateur sont un très beau cadeau pour un nouveau-né!»

Dès signature du contrat d'achat de l'éolienne, Allons en Vent a passé commande à la céramiste Marie Chantelot de Custinne, d'un ensemble de 500 pièces de puzzle, en céramique, pour réaliser un fronton original pour l'éolienne. Le convoi arrivera sur le site le 23 janvier, c'est également ce jour-là que la tour sera posée.

A l'heure actuelle, on trouve une éolienne (et bientôt 2) à Mesnil, 4 à Sombreffe et 6 à Walcourt. En province du Luxembourg, on en dénombre 6 à Sainte-Ode. Côté projets, des éoliennes solitaires verront bientôt le jour à Chevetogne et Couvin; 12 sont prévues à Cerfontaine, 6 à Yvoir et 11 à Mettet; 2 éoliennes supplémentaires seront bientôt installées à Sombreffe, alors qu'en province du Luxembourg, La Roche en accueillera bientôt 4.

© La Libre Belgique 2006