Réinsertion par l'art

Plusieurs associations de réinsertion sociale ont également participé au projet et à la pièce réalisée et présentée du côté de Sambreville.

(C.Bo.)

Plusieurs associations de réinsertion sociale ont également participé au projet et à la pièce réalisée et présentée du côté de Sambreville.

L'atelier de réinsertion qui dépend de l'AISBS, "Le Sablier", a par exemple réalisé tous les décors de la pièce.

Cet atelier est à la base un atelier de resocialisation, une sorte de tremplin entre l'hôpital et l'extérieur qui permet aux personnes en difficultés psychologiques et sociales de se réintégrer.

"Le Sablier" effectue de la restauration de meubles, du cannage de chaises et du garnissage de fauteuils.

Réaliser les décors de la pièce a été pour les patients, souffrant tous de divers problèmes psychologiques, un véritable défi, comme l'explique la responsable du "Sablier", Ilda Parete.

"Durant deux mois, nous avons travaillé exclusivement aux décors de la pièce. Cette aventure fut un véritable souffle. Ce fut une expérience riche de relations humaines, de rencontres. Cela leur a permis de sortir des murs de l'atelier et ils sont très fiers d'avoir participé à un tel projet."

Frédéric, 27 ans, fait partie du "Sablier". Mais il a voulu aller plus loin et s'est porté volontaire pour jouer dans la pièce.

" Nous avons mis en place et réalisé les décors. C'était une très chouette expérience mais je voulais aller plus loin dans l'aventure, je voulais rencontrer d'autres personnes. J'ai donc décidé de jouer dans la pièce. J'adore le théâtre et l'ambiance ici est géniale. On s'enrichit de tous les gens qu'on rencontre. C'est une aventure humaine extraordinaire."