Du luxe pour l’administratif ?

La majorité CDH-Ecolo-MR a décidé d’investir trois millions d’euros nets (non subsidiables) pour la rénovation du site touristique Terra Nova à la citadelle : accueil, Horeca, création d’un centre d’interprétation historique, etc. La première phase de la rénovation concerne notamment la transformation de la conciergerie à l’entrée - un site classé - en 12 bureaux pour le service communal de la citadelle. Coût : 1 083 373 euros. D’où la question : est-ce bien raisonnable d’engloutir un tel budget pour de l’administratif ?

Du luxe pour l’administratif ?
© Bruno Fahy
A.-F. So.

La majorité CDH-Ecolo-MR a décidé d’investir trois millions d’euros nets (non subsidiables) pour la rénovation du site touristique Terra Nova à la citadelle : accueil, Horeca, création d’un centre d’interprétation historique, etc. La première phase de la rénovation concerne notamment la transformation de la conciergerie à l’entrée - un site classé - en 12 bureaux pour le service communal de la citadelle. Coût : 1 083 373 euros. D’où la question : est-ce bien raisonnable d’engloutir un tel budget pour de l’administratif ?

Lundi soir, au nom de la minorité, Bernard Poncelet (PS) a réagi : "C’est un mauvais dossier. Nous espérons une sérieuse remise en question". Pour l’opposition : d’accord, il faut restaurer Terra Nova. Oui. Il faut, à cet endroit, rendre le site de la citadelle plus attractif pour attirer davantage de visiteurs. "Mais pourquoi sacrifier un bâtiment historique à une simple fonction administrative ? Certes, tous nos fonctionnaires ont droit à des conditions de travail correctes. Ceci dit, une rénovation d’un million sans plus value touristique, c’est indéfendable !", plaide le conseiller, demandant un schéma général de rénovation du site. "Il faut investir d’abord et avant tout pour les visiteurs."

Réponse d’Arnaud Gavroy : "Il existe bien un plan d’ensemble de restauration de la citadelle pour augmenter son potentiel touristique. Et le projet de rénovation de la conciergerie fait partie intégrante du projet global touristique de Terra Nova. Cette première étape est indispensable pour restaurer la conciergerie et le rez-de-chaussée de la Caserne, dans un souci de rationalité et de moindre coût", a démontré l’échevin de la Citadelle. Faut-il y loger le personnel communal ? "On n’imagine pas un personnel à vocation touristique loin du site à animer toute l’année", estime A. Gavroy.

Pour Bernard Anselme (PS), "on peut mettre une partie du personnel citadelle à l’hôtel de ville. On pourrait affecter ce million à autre chose (le Caméo, par exemple !) et solliciter à partir de là des subsides". Jean-Louis Close déplore, lui, qu’on n’ait plus touché aux murailles de la citadelle depuis cinq ans et que le circuit d’interprétation ne soit plus entretenu ! "La conciergerie, vitrine d’entrée, devrait être affectée à une autre fonction."