La reine Mathilde à l’écoute des femmes

Jeune trentenaire créatrice et manager de l’entreprise namuroise Within, spécialisée dans le maquettisme d’architecture, Manuéline Caseau faisait partie des douze Namuroises qui ont rencontré la reine Mathilde hier après-midi dans les bureaux du BEP à l’occasion de la Journée internationale de la femme.

Benoît Aerts
20150303 - NAMUR, BELGIUM: Queen Mathilde of Belgium pictured during a meeting with some leading women of Namur province at the occasion of International women's day, in Namur, Tuesday 03 March 2015. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
20150303 - NAMUR, BELGIUM: Queen Mathilde of Belgium pictured during a meeting with some leading women of Namur province at the occasion of International women's day, in Namur, Tuesday 03 March 2015. BELGA PHOTO BRUNO FAHY ©BELGA

Douze femmes de la province de Namur ont rencontré la reine Mathilde.Jeune trentenaire créatrice et manager de l’entreprise namuroise Within, spécialisée dans le maquettisme d’architecture, Manuéline Caseau faisait partie des douze Namuroises qui ont rencontré la reine Mathilde hier après-midi dans les bureaux du BEP à l’occasion de la Journée internationale de la femme.

Une Reine toujours contrainte de porter une genouillère à la jambe gauche et de se déplacer avec béquilles, mais souriante et très à l’écoute.

"C’est la première fois que j’avais cet honneur. Je suis donc arrivée avec beaucoup d’émotion. C’était une chance de faire partie de ces femmes issues de différents secteurs d’activités (enseignement, agriculture, entreprise, artisanat,…)."

Une grande simplicité

Cette rencontre , également en présence du gouverneur de la province Denis Mathen, s’est déroulée dans une grande simplicité. Chacune s’est exprimée sur sa vie professionnelle et a pu exprimer ses souhaits et ses attentes pour la femme au XXIe siècle. "Très peu de protocole et beaucoup de simplicité", confirme Manuéline. "La Reine a écouté chacune d’entre nous avec beaucoup d’attention. Ces discussions et ces échanges furent très enrichissants à tout point de vue."

La thématique de la place de la femme dans notre société était bien sûr au centre des discussions. "La reine Mathilde s’est, entre autres, exprimée sur l’emploi et les femmes. La problématique des femmes vivant seules avec des enfants et la gestion de la vie privée et professionnelle a, par exemple, été un des sujets de conversation."

La Reine et ces douze femmes ont aussi évoqué l’avenir. "On a essayé de voir ce qui pourrait être mis en place au niveau culturel et éducatif pour rendre des métiers caricaturés masculins plus accessibles aux femmes."

Après plus d’une heure de discussion et d’échanges, la reine Mathilde a quitté les bâtiments du BEP, tout comme ces douze Namuroises qui garderont longtemps en mémoire cette rencontre royale.