Les Grottes de Han, lauréat des Alfers 2016

Depuis 1984, les Alfers - prix économique de la Province de Namur - récompensent les entrepreneurs namurois les plus dynamiques. Au total, une centaine de prix ont été remis depuis son existence.

Julien Van Espen
Les Grottes de Han, lauréat des Alfers 2016

Huit prix décernés par la Province dont le grand prix au domaine des Grottes de Han.Depuis 1984, les Alfers - prix économique de la Province de Namur - récompensent les entrepreneurs namurois les plus dynamiques. Au total, une centaine de prix ont été remis depuis son existence.

La 30e édition s’est déroulée jeudi soir à la maison de la culture de Namur. Le jury composé d’acteurs majeurs du paysage économique namurois a décerné huit prix, dont deux attribués à de jeunes étudiants.

Le grand prix a quant à lui été remis au domaine des Grottes de Han. Tout Namurois qui se respecte, dans sa jeunesse, en famille, entre amis ou autre a déjà parcouru le domaine des Grottes de Han. Véritable institution depuis 160 ans, le parc accueille chaque année environ 500 000 visiteurs, dont 40 % de touristes étrangers. Cette saison, la propriété a ouvert la grotte Père Noël jusque-là inaccessible au public. Une activité qui fait partie de nombreuses initiatives prises pour dynamiser le parc.

Une entreprise fondée sur la passion

"C’est une entreprise avant tout fondée sur la passion, la mienne est quant à elle extraordinaire", a déclaré Brigitte Malou, administratrice déléguée du domaine. "Je pense que nous sommes plus qu’une entreprise, c’est un site emblématique, on a besoin du support et de l’ancrage dans la province", a - t-elle ajouté.

D’autres prix ont également été remis pour récompenser notamment l’entreprise innovante, l’entreprise reprise, de jeunes entrepreneurs ou encore un prix international. Le projet Balcooning a reçu le prix de la micro-entreprise accompagnée. Audrey Moureau a imaginé une entreprise spécialisée dans l’aménagement des balcons, des terrasses, des patios. Par ailleurs, depuis 2007, la Province met également les jeunes talents sur le devant de la scène.

Deux groupes étudiants ont ainsi reçu le prix jeunes. Trois étudiantes de l’Henallux pour un projet de vermicompostage appelé Compostonver et l’école Saint-Jean-Bapstiste de Tamines pour son projet LUX, un service de nettoyage, à la fois pour voitures mais aussi pour les chaussures. "La relève est assurée" a déclaré Jean-Claude Nihoul, président du BEP, qui fait le pari de retrouver ces jeunes dans 30 ans sur cette même scène.L.Do.