Ce que coûte la Tortue aux Namurois

Que la Tortue de Jean Fabre soit un bon achat ou non, chaque Namurois a son avis sur la question qui fait polémique depuis six mois. D’aucuns ne se privent pas pour en débattre dans le courrier des lecteurs ou les pages Facebook.

Magali Veronesi
20150806 - NAMUR, BELGIUM: Illustration shows the sculture of Belgian contemporary artist Jan Fabre called the turtle in Namur Citadelle, part of the exhibition 'facing time, Robs, Fabre', Thursday 06 August 2015. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
20150806 - NAMUR, BELGIUM: Illustration shows the sculture of Belgian contemporary artist Jan Fabre called the turtle in Namur Citadelle, part of the exhibition 'facing time, Robs, Fabre', Thursday 06 August 2015. BELGA PHOTO BRUNO FAHY ©BELGA

105 000 €, c’est le coût estimé de la redorure qui est imposée par Jean Fabre tous les cinq ans.

Que la Tortue de Jean Fabre soit un bon achat ou non, chaque Namurois a son avis sur la question qui fait polémique depuis six mois. D’aucuns ne se privent pas pour en débattre dans le courrier des lecteurs ou les pages Facebook.

Jeudi soir au Conseil communal, l’achat de la sculpture qui trône depuis un an en haut de la Citadelle a été confirmé par la majorité. Mais pas avant 45 minutes de polémique, le groupe PS et Françoise Kinet, conseillère indépendante, ayant manifesté leur opposition et fait valoir certains arguments. Ainsi, même si l’achat a été confirmé, il est ressorti de ce débat qu’il en coûtera tout de même aux Namurois…

Il y a quelques semaines, la Ville avait tenu à rassurer sa population. Arnaud Gavroy (échevin de la Citadelle) et Cécile Crèvecoeur (Culture) affirmaient en chœur que cet investissement de 450 000 € ne coûterait pas un centime aux contribuables namurois et ne grèverait pas le budget communal.

Depuis, le conseil communal a pu se pencher sur le dossier et il ressort, comme le souligne l’opposition, que cette Tortue pèsera tout de même sur le budget communal. "Le dossier mentionne que le coût d’entretien est estimé à 105 000 € tous les 5 ans", s’étonne la conseillère Kinet. "Je trouve cela pour le moins interpellant. C’est par ailleurs aussi relevé dans l’avis du directeur financier qui précise que cela devra être prévu au budget concerné en 2020 ou 2021. Cette Tortue est un achat compulsif dont on n’a pas mesuré les conséquences", conclut-elle.

Fabre ne conserve que les droits moraux

Ne laissant pas à son échevine le temps de répliquer, Maxime Prévot est monté au créneau pour défendre le dossier et rassurer sur plusieurs points : oui, la Ville et la province pourront décliner la Tortue en porte-clés, cartes postales et boules à neige; non, on ne devra pas en demander l’autorisation à l’artiste qui ne conserve que les droits moraux.

Néanmoins, force est de constater que sa réponse sur l’entretien à 105 000 € de la statue n’a convaincu personne. "On ne va pas anticiper à ce point. On verra quand le moment viendra", a-t-il lâché avant de clore le débat…