Les incendies chez Darcis sont volontaires

Le chocolatier Jean-Philippe Darcis avait subi le 20 mai dernier un incendie.

Jérôme Jacot
Les incendies chez Darcis sont volontaires
©Tonneau

Le chocolatier Jean-Philippe Darcis avait subi le 20 mai dernier un incendie. 

Selon les premiers éléments d’enquête, la thèse du sinistre accidentel avait été retenue. Ce mardi, rebelote. Et cette fois, de nombreuses questions se posent. Surtout dans le chef de l’artisan chocolatier qui nous déclarait tout de go "je ne suis pas fou pour mettre le feu dans un bâtiment qui doit encore me servir durant deux ans pour la production de ma pâtisserie."

Le Parquet de Liège, division Verviers, vient de confirmer qu’il ne s’agissait effectivement pas d’une escroquerie à l’assurance comme d’aucuns le laissaient déjà sous-entendre. Non, ces deux incendies sont… criminels. L’enquête repart donc à zéro. "Je ne pense pas avoir d’ennemis. Qui m’en veut ?", questionne alors l’artisan chocolatier verviétois.


Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...