Tour de la Famenne: projet en stand-by

Les fonds manquent pour poursuivre la rénovation du bâtiment pour le moment.

N.P.
Tour de la Famenne: projet en stand-by

En août dernier, un couple d’entrepreneurs néerlandais installés dans la région de Durbuy a racheté la Tour de la Famenne avec l’ambition de lui rendre sa splendeur d’antan. Les nouveaux propriétaires, Hans Kroneman et son épouse Alexandra Herzog, prévoient d’aménager un restaurant, un bar-réception et des bureaux au sommet de l’édifice. Un chantier titanesque au regard de l’état de délabrement du bâtiment : interpellé par la commune, l’ancien propriétaire s’était contenté d’installer un treillis métallique destiné à retenir les débris de tôle et de verre qui se détachaient du sommet.

Depuis son rachat l’année dernière, l’état de santé du bâtiment s’est considérablement amélioré. Les nouveaux propriétaires ont entrepris quelques travaux de rénovation pour sécuriser la structure : les planchers ont été stabilisés, les fenêtres et châssis remplacés, et les treillis enlevés. Mais la mise en conformité du bâtiment est loin d’être terminée.

De nombreux investissements

Hans Kroneman et son épouse devront encore réaliser de nombreux investissements avant de pouvoir concrétiser leurs projets, dont la construction d’un escalier de secours externe adossé à la tour. Des aménagements dont le coût estimé a conduit les propriétaires à mettre leur projet entre parenthèses, faute de moyens financiers.

"Nous avons reçu tous les devis et il s’avère que la construction d’un escalier de secours nous revient plus cher que la rénovation de la tour. Nous devrions débourser entre 600 000 et 700 000 € HTVA. C’est trop pour que le projet soit rentable. Nous ne voulons pas non plus exiger un loyer trop élevé au restaurant qui viendra s’installer au sommet."

Hans Kroneman et son épouse sont donc à la recherche d’un partenariat pour leur permettre de poursuivre leur projet. "En attendant, il nous est impossible de continuer la rénovation de la tour. Nous devrons trouver d’autres moyens pour rentabiliser la tour et le terrain derrière. C’est dommage mais c’est la réalité."

Les personnes intéressées peuvent suivre l’évolution du projet sur Facebook ou sur www.latourdelafamenne.be.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...