Européades 2016 à Namur : gaspillage Zéro !

La nourriture non-consommée sera redistribuée à des associations.

Robert Tombeur
Européades 2016 à Namur : gaspillage Zéro !

Quatre mille trois cents danseurs, chanteurs et autres musiciens auxquels il convient d’ajouter 650 bénévoles : en v’là du monde à héberger sur place, à véhiculer d’un endroit à l’autre et surtout nourrir : un véritable défi que de réaliser 65 000 repas partagés en petits-déjeuners, repas chauds et lunch-packets. Selon Stéphanie Scailquin, "à un moment donné, il y en aura trop ! La solution était toute simple : récupérer ce qui n’a pas été distribué, le stocker dans des frigos puis le redistribuer à des ASBL namuroises qui dispensent des repas aux plus défavorisés et qui sont soutenues financièrement par la ville de Namur : la Croix-Rouge, les Restos du Cœur, les Sauverdias, les Sœurs de la Providence, Une main tendue, St Vincent de Paul,… Toutes ces œuvres ont subi une augmentation importante des demandes d’aide et sont enchantées de cette proposition", nous confie-t-elle. Les Sauverdias et les Restos du Cœur ont distribué à eux seuls 45 500 repas en 2015. Ce n’est pas tout : le surplus alimentaire qui ne peut aller dans une association sera stocké dans des frigos installés devant l’Arsenal, place du Printemps de Pékin, côté rue Bruno. Ces frigos, sous la surveillance de bénévoles, seront accessibles pour tous les Namurois défavorisés de 20h à 6h du matin.

Selon Stéphanie Scailquin, l’échevine de la Cohésion sociale, c’est sans doute une première que d’associer un tel événement culturel à un superbe mouvement de solidarité citoyenne.

Lors de la conférence de presse qui s’est tenue mardi aux Restos du Cœur, elle a tenu publiquement à remercier le traiteur des Européades 2016 pour la mise à disposition de son camion frigo. Elle a tenu aussi à remercier la famille Taminiaux, d’EGGO Kitchen, qui a tenu à s’associer à cette opération Européades Solidaires en mettant à la disposition des organisateurs des grands frigos.

Le mot de la fin à Stéphanie Scailquin : "A l’ avenir, l’espoir est que d’autres événements s’inspirent de cet aspect solidaire !" R.Tom