Le tourisme s’essouffle en Luxembourg

Laurence Brasseur
Le tourisme s’essouffle en Luxembourg

Outil indispensable pour le développement de la province de Luxembourg, le tableau de bord socio-économique pose un regard objectif sur une série de chiffres à travers plusieurs thématiques.

On y apprend qu’elle comptait au 1er janvier 280 327 habitants avec une croissance démographique plus importante qu’en Wallonie tout comme les taux d’activités et d’emploi. Parmi ceux-ci, 29 521 travailleurs frontaliers sont occupés au Luxembourg tandis que 6 210 résidents de France travaillent dans la province. Le revenu moyen déclaré en 2013 s’élève à 23 709 €, soit 2 000 € de plus qu’en Wallonie, avec un salaire plus important dans le sud-est de la province en raison de la proximité avec le Grand-Duché.

La province reste une terre dédiée à l’exploitation bovine où 327 249 bovins sont recensés dont plus d’un tiers élevé pour sa viande. C’est la province la plus importante au niveau wallon en termes de cheptel. Le tourisme fait également partie intégrante de la verte province même si le secteur souffre depuis plusieurs années. L’hôtellerie a perdu 12 % de lits depuis 2010 et 10 % pour les campings de passage. Les chambres d’hôtes augmentent et les gîtes sont en légère diminution. Des gîtes plus grands et disposant d’équipement balnéo.

Des structures d’accueil

"La province souffre des grosses attractions en dehors de la province. Il faut créer des structures d’accueil à côté de nos attractions pour lesquelles des investissements sont en cours", précise Fabian Collard pour Idélux. Des données qui ne tiennent pas compte du tourisme d’affaires pour lequel il n’existe pas de statistiques.

La mobilité en province de Luxembourg a, pour la première fois, été chiffrée. Un ménage sur trois possède deux voitures alors que 9 % n’en possèdent aucune. 15 % de la population dispose d’un abonnement à un transport en commun. Le Luxembourgeois se déplace autant pour le travail que les loisirs.

Le tableau de bord est disponible gratuitement sur demande au 063/212 636 ou par mail à direco@province.luxembourg.be