La vidéo d'un sanglier poursuivi par plusieurs chiens de chasse sur une route namuroise suscite l'émoi

Le bourgmestre d'Anhée se dit impuissant face à un accident extrêmement rare.

S.M

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux et déjà partagée plus de 500 fois alimente encore un peu plus la polémique autour de la chasse. Les faits remontent à ce samedi matin, sur la route qui relie Bouvignes à Anhée. Dans cette vidéo, un sanglier est poursuivi par au moins cinq chiens de chasse qui tentent de le coincer et de le mordre. Une scène qui interpelle à plusieurs niveaux. Au-delà des méthodes utilisées, cet incident a complètement entravé la circulation avec les risques que cela comporte et s'est déroulée aux yeux de tous. Des enfants pouvaient se trouver dans les véhicules arrêtés.

Contacté ce dimanche matin, le bourgmestre d'Anhée se dit impuissant face à un tel incident. « Les chiens délogent les sangliers présents dans les talus. Si on met des chiens ordinaires bien gentils à la place des chiens de chasse, ce sont eux qui se feront arranger. Le sanglier s'est senti pris au piège et est descendu dans la vallée et sur la route. J'ai 65 ans et c'est la première fois que j'entends parler d'un fait du genre », explique Luc Piette qui reconnaît néanmoins qu'une telle scène peut être choquante et dangereuse. « C'est malheureusement l'un des mauvais côtés de la chasse. Mais il y a trop de sangliers. Quand des pelouses de riverains sont retournées, on se demande ce que font les chasseurs et les autorités. Idem quand il y a un incident. C'est un fait très isolé, on ne sait pas faire grand-chose. »