Namur : les Fêtes de Wallonie sont officiellement maintenues !

Il y aura des concerts mais compte tenu de la problématique de la gestion des foules, ce ne sera pas non plus un retour complet à la normale dans les rues namuroises.

Namur : les Fêtes de Wallonie sont officiellement maintenues !
©BAUWERAERTS DIDIER
G.P.

La Ville vient de décider de maintenir les Fêtes de Wallonie lors du troisième week-end de septembre. L’objectif est de proposer une édition qui se rapproche au maximum des précédentes.

Bien entendu, tout dépend de l’évolution du contexte sanitaire et des futurs arrêtés ministériels mais le Codeco clame depuis quelques semaines que la situation devrait se normaliser début septembre. Il ne sera évidemment pas question d’accepter que 200.000 personnes déambulent dans les rues. Le flux devra être géré mais cela n’empêchera donc pas l’organisation de grands concerts sur des places fermées où la circulation de la population peut être contrôlée.

Une information de nos confrères de Vers l’Avenir qui est confirmée par l’Echevine des Fêtes Anne Barzin. " Nous avons eu une réunion avec la RTBF, le CCW et le Collège des comités de quartiers pour voir ce qu’il est possible de mettre en place", explique-t-elle. " Il y aura des concerts sur la Place Saint-Aubain et la Place d’Armes. Le contexte est complètement différent de celui de l’an dernier. On est avancé dans la vaccination et l’important est surtout de pouvoir contrôler l’accès aux sites. Nous devons encore étudier l’aspect logistique. Même si les événements sont gratuits, on pourrait imaginer un système de réservation. L’important est de soutenir la culture et els artistes locaux. "

Par contre, il est plus difficile d’imaginer des podiums et des bars dans les quartiers. "Les Fêtes de Wallonie se déroulent sur l’espace public. Ce n’est fermé, il n’y a pas d’entrée payante. C’est donc complexe à appréhender. Ceci dit, certains quartiers ont des activités très spécifiques, qu’elles soient musicales, folkloriques ou liées au souvenir. On cherche des solutions pour qu’un maximum d’entre elles puissent être organisées. On ne fera pas appel à des ambulants extérieurs. Il n’est pas question de monter des chapiteaux dont on ne sait contrôler la capacité mais l’Horeca local pourra sortir sa terrasse. Nous informerons les citoyens pour que tout se passe pour le mieux. Le but n’est pas non plus d’avoir des attroupements à côté des sites de concerts. "