A Rochefort, la bourgmestre compte faire évacuer tous les camps suite aux intempéries

S'ils refusent de partir, elle rendra les départs obligatoires via un arrêté.

placeholder
© D.R
S.M

Les intempéries de ces dernières heures vont avoir des conséquences sur l'organisation des camps de mouvements de jeunesse, à Rochefort. Par mesure de sécurité, la bourgmestre Corine Mullens compte faire évacuer les 50 camps qui sont actuellement organisés sur son territoire.

"Durant la nuit, un camp d'une quarantaine de personnes a été évacué de Belvaux vers la salle de Wavreille. Ce mercredi matin, deux autres camps ont été évacués vers un hall sportif et la salle des variétés à Jamelle. Nous attendons un débordement de la Lesse dans les prochains jours et même les champs qui ne sont pas près d'un cours d'eau ne suivent plus avec ce qu'il tombe comme eau à la minute, ils vont devenir des lacs. J'ai chargé le Service Jeunesse de passer dans chaque camp pour leur faire comprendre qu'il est préférable de quitter les lieux. S'ils ne veulent pas, je solliciterai la Province pour qu'elle prenne un arrêté. A défaut, je le prendrai moi", explique Corinne Mullens. "On va mettre des salles de village à disposition. S'il le faut, on les réquisitionnera toutes en attendant que les parents viennent rechercher leurs enfants."