Les pieds dans la boue, les Namurois se serrent les coudes après le chaos

Dimanche matin les rues de Namur étaient méconnaissables suite aux précipitations de la veille.

Les pieds dans la boue, les Namurois se serrent les coudes après le chaos
©BELGA
Comhaire Grégoire
Sacs de sable le long des routes, mur de cailloux devant les maisons… Dimanche, certaines rues de Namur témoignent encore du chaos qui a régné la veille en soirée, quand les pluies se sont abattues sur la ville. Certains habitants de La Plante ont eu la peur de leur vie. Un torrent de boue, provenant des hauteurs de la citadelle, a détruit une partie...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet