Près d'un millier d'interventions en 24h sur la zone de secours NAGE

Maintenant que l'afflux d'appels s'est calmé, il reste quelques grosses missions de pompage à réaliser et le nettoyage des débris sur la voie publique, expliquait dimanche soir le capitaine Maxime Lurkin pour la zone de secours qui couvre Namur, Andenne, Gembloux et Éghezée (NAGE).

Près d'un millier d'interventions en 24h sur la zone de secours NAGE
©BELGA

Entre samedi soir et dimanche matin, les pompiers de la zone ont effectué plus de 500 interventions en relation avec les inondations, principalement sur les territoires de Namur et La Bruyère. Le même nombre d'interventions a été réalisé dans la journée de dimanche.

 "On n'a pas encore compté exactement. Mais l'afflux était énorme: un carnage. Il y a eu au moins autant d'interventions la journée de dimanche que la nuit qui a précédé. On avoisine le millier d'interventions en 24 heures rien que sur la zone de secours NAGE", a estimé le capitaine Maxime Lurquin.

 Lundi et dans le courant de la semaine, les pompiers de Namur doivent terminer les opérations de pompage d'eau de grande envergure et évacuer les gravats. "95% des opérations de pompage ont été réalisées. Nous devons encore nous occuper de volumes importants comme des caves de supermarchés, avec le concours de la protection civile", a précisé M. Lurquin. Pou ce faire, la zone de secours peut compter sur la collaboration avec la Défense, de la protection civile et l'appui logistique d'autres zones de secours, de villes et communes ainsi que de certains agriculteurs ayant mis leur tracteur à disposition.