Covid-19 : les hôpitaux de Vivalia repassent en phase 1.A ce lundi

Ce vendredi, les hôpitaux comptent 29 patients Covid dont 10 aux soins intensifs

Covid-19 : les hôpitaux de Vivalia repassent en phase 1.A ce lundi
©AFP
Nadia Lallemant

La cellule de crise transversale de Vivalia s’est réunie ce vendredi après-midi suivant l’avis de l’inspecteur d’hygiène fédéral. Elle a décidé que l’ensemble des hôpitaux généraux repasseront dès lundi 25 octobre en phase 1.A du plan Surge Capacity Covid-19.

Ce passage de la phase 0 à la phase 1.A s’inscrit dans le cadre des recommandations du Comité Hospital & Transport Surge Capacity (HTSC) et se justifie par l’augmentation des cas de Covid enregistrés dans les différents sites hospitaliers. Une nette tendance à la hausse des données épidémiologiques et d’hospitalisation est en effet observée depuis une dizaine de jours.

Ce vendredi matin, les hôpitaux comptaient 10 patients Covid en soins intensifs (4 à Arlon, 3 à Marche, 2 à Libramont et 1 à Bastogne) et 19 patients Covid hors USI (6 à Arlon, 4 à Marche, 9 à Libramont, aucun à Bastogne).

Conséquence de ce passage à la phase 1.A : les hôpitaux généraux doivent réserver 25% de leur capacité réelle en lits de soins intensifs aux patients Covid soit : 10 lits USI COVID : 4 à Arlon, 2 à Marche, 3 à Libramont et 1 à Bastogne

Ce passage à la phase 1.A ne perturbera pas l’activité dans les hôpitaux : les consultations, opérations et rendez-vous médicaux sont maintenus.

Les conditions des visites restent pour le moment inchangées mais elles seront réévaluées la semaine prochaine pour adaptation éventuelle. Pour rappel, une personne est autorisée par patient (hors Covid) et par jour, en chambre uniquement et en respectant les horaires prévus.

Les visiteurs de moins de 18 ans sont interdits sauf cas exceptionnels. Pour plus de détails : https://www.vivalia.be/page/visite-d-un-proche-hospitalise

Rappelons que, dès le 1er novembre, tout visiteur de plus de 12 ans devra présenter son Covid safe ticket à l’entrée de nos hôpitaux. Ce sera le cas également dans les maisons de repos/de soins.

Les règles sanitaires en vigueur restent d’application : respect de la distance de sécurité, port du masque en permanence partout dans l’hôpital, nettoyage des mains au gel hydroalcoolique.

Sur le même sujet