Jugement clément pour une quinquagénaire qui a semé la terreur à Etalle

Attentat à la pudeur, harcèlement, coups et blessures sous l’influence de la boisson envers ses voisins et ses anciens compagnons…. Autant de préventions à l’actif de cette quinquagénaire pour laquelle le jugement s’avère plutôt clément..

Jugement clément pour une quinquagénaire qui a semé la terreur à Etalle
©Florent Marot
Christian Van Herck
Le 23 août 2020, une jeune fille de 22 ans est cloîtrée dans la maison familiale de Fratin (Étalle) à la suite d’une fracture du pied l’obligeant à se déplacer avec des béquilles. Un coup de sonnette lui fait quitter son fauteuil pour ouvrir la porte d’entrée. Une dame, une voisine, passablement éméchée, lui tient un discours incohérent et exige qu’elle lui confie les clés d’une voiture dont elle a impérativement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet