DéFI : probation pour le putschiste repenti

Patrick Pynnaert reste exclu, mais avec sursis. Il est réintégré sous surveillance.

Emmanuel Wilputte
DéFI : probation pour le putschiste repenti
DéFI au conseil provincial, ce sont deux élus, qui avaient rallié et permis une majorité avec le MR et le cdH, les alliés bleus et oranges n’étant plus assez nombreux pour repartir ensemble à l’issue du scrutin de 2018. Deux mandataires, dont un est devenu député provincial, Amaury Alexandre. L’autre c’est Patrick Pynnaert, "simple" chef de groupe, qui a tenté un putsch en décembre 2020. Dans la nuit précédant une réunion du conseil,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité