Magnifique balade dans le passé sur le chemin de fer du Bocq

Les passionnés du chemin de fer du Bocq font circuler leurs autorails entre Ciney et Purnode, en attendant Yvoir.

Magnifique balade dans le passé sur le chemin de fer du Bocq

Le rendez-vous est donné peu avant 13 h, gare de Spontin, ce samedi-là, pour la circulation de trains spéciaux en soutien à l’Ukraine. Par jour de sortie *, en général, sont prévus trois trajets. Embarquement, direction Ciney pour commencer. Gérard se chargera des commentaires techniques et historiques distillés au public de l’autorail rouge et jaune typique des campagnes belges à partir des années 50.

Jean-Pierre Désirant est le machiniste. Tous sont bénévoles de l’association du Patrimoine ferroviaire et Tourisme (PFT) et se chargent de l’entretien des trains circulant sur cette ancienne ligne 128 Ciney-Yvoir par la vallée du Bocq, cette rivière autour de laquelle de nombreuses sources jaillissent, donnant une eau dont une bonne part coulera dans les robinets bruxellois puisque Vivaqua y a ses captages.

Magnifique balade dans le passé sur le chemin de fer du Bocq
©D.R.

La balade dure une heure et demie et court sur une vingtaine de bornes. "Cette ligne a été construite dans les années 1890, permettant d'atteindre des villages reculés mais surtout, aux ouvriers, de rejoindre les nombreuses carrières. Vous observerez que certaines haltes se trouvent jusqu'à trois kilomètres des villages. Aussi, le trafic voyageurs y fut fermé dès 1960 et le trafic marchandises en 1980."

En 1992, le PFT a obtenu le droit d’exploiter la ligne à des fins touristiques avec son matériel ferroviaire. Infrabel en contrôle les infrastructures. Les gares ont été rachetées à Infrabel et sont souvent devenues, comme celle de Sovet, des secondes résidences ou des maisons d’hôtes. À Dorinne-Durnal, le nouveau propriétaire de la gare veut recréer un petit chemin de fer à voie étroite jusqu’à la carrière.

Vers Ciney, la ligne 162 Bruxelles-Luxembourg est rapidement atteinte et longée un temps avant que notre tortillard ne s’arrête en pleine campagne, à seulement un tournant de la gare de Ciney, Infrabel devant encore remettre en état les derniers mètres de voies et le quai n°5 appelé à recevoir prochainement le petit convoi touristique. À Ciney, un pont tournant sera aussi aménagé, autorisant ainsi le demi-tour aux locomotives à vapeur, actuellement à Saint-Ghislain pour entretien.

Ponts, tunnels et châteaux

Tout au long de la balade, on aperçoit divers châteaux, comme celui de Halloy. Nous en verrons même beaucoup, dont, à l'issue de l'excursion, celui de Spontin, racheté, tout comme la ferme et la maison du bailli voisines, par Pierre-Paul Billiet, éditeur d'Horeca Magazine qui a aussi racheté les sources de Spontin en vue de relancer l'exploitation commerciale d'eau minérale et de faire de ces lieux un point de chute idéal pour gourmands et touristes. "Le PFT est intéressé à voir l'activité touristique se développer dans ce coin d'Yvoir, Spontin étant un village de cette entité", explique Jean-Pierre Désirant.

Autre bonne nouvelle, la SNCB a récemment autorisé le PFT à exploiter la L128 jusqu'à Yvoir. "C'est une très bonne nouvelle en termes d'accessibilité puisque nous pourrons ainsi relier deux gares SNCB bien desservies. Mais il reste à remettre la voie en état et à s'assurer de l'état du long tunnel menant à Yvoir. Il faut savoir que des barres de dynamite ont été utilisées dans les carrières voisines, qui ont sans doute ébranlé la structure de cet ouvrage d'art."

En attendant, le train, sur la deuxième partie du parcours, et principalement entre Dorinne et Purnode, traverse une succession de trois tunnels et six ponts enjambant le Bocq, avec des haltes tout à fait délicieuses en ce beau printemps.

Au retour, si vous êtes bien sage, il n’est pas exclu que vous puissiez vous asseoir sur le siège du conducteur pour effectuer un ou deux hectomètres sous l’œil bienveillant de Jean-Pierre et de Dédé, un ancien de la SNCB. Ensuite, un petit rafraîchissement vous attendra dans la voiture-bar stationnée sur le quai à Spontin. Vous y trouverez aussi toutes les publications du PFT.

https://www.cfbocq.be/

Sur le même sujet