Le parquet général requiert 2 ans de prison avec du sursis contre le zadiste d’Arlon

Le parquet général de Liège estime que la peine imposée en octobre dernier est trop légère

D.Z.
Le parquet général requiert 2 ans de prison avec du sursis contre le zadiste d’Arlon
©EDA
La nuit du 30 avril au 1er mai 2020, un habitant de la commune d’Arlon, père de famille et sympathisant de la zone ZAD occupée depuis l’automne 2019 à l’entrée d’Arlon,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité