Be-Alert : un test réalisé vendredi soir aux Fêtes de Wallonie

Durant ces fêtes de Wallonie 2022 à Namur, une large campagne de communication et de sensibilisation autour du système Be-Alert s’est mise en place sur proposition du Gouverneur de la province.

JVE
Be-Alert : un test réalisé vendredi soir aux Fêtes de Wallonie
©DR

La participation active des services du Centre National de Crise, de l’équipe fédérale du Gouverneur, de la ville de Namur, de la police de Namur, de la RTBF ainsi que du Comité Central de Wallonie, a permis une action conjointe dans le cadre de cette campagne.

Cette dernière a consisté en 2 volets complémentaires.

Le premier avait trait à l’information des participants aux festivités namuroises de l’existence du système Be-Alert et à l’invitation de ses derniers à s’inscrire sur cette plateforme. Le message a été publié en amont des fêtes de Wallonie et continuera de l’être tout le long de l’évènement via les écrans géants placés sur la place Saint-Aubain et les réseaux sociaux des partenaires.

Le deuxième volet consistait en une collaboration des différents acteurs pour la mise en place d’un test SMS Be-Alert sur la place Saint-Aubain. Ce dernier a eu lieu ce vendredi 16 septembre entre deux concerts aux alentours de 21h. Le test a été lancé depuis la cellule de crise communale de la Ville de Namur. Ici aussi, le message envoyé consistait en une invitation à s’inscrire au système Be-Alert. C’est une démarche facile et totalement gratuite.

Le système a détecté plus de 7450 mobiles dans la zone de la place Saint-Aubain et ses environs directs. Parmis eux, 6600 mobiles ont reçu un SMS et seulement 200 envois ont généré une erreur.

Le système comporte deux aspects.

Le premier fonctionne à partir d’une base de données reprenant les personnes affiliées au système. En cas d’alerte, ces personnes enregistrées dans le programme reçoivent une alerte par sms, message vocal et/ou par mail. Le second fonctionne sur base de la géolocalisation. Une zone géographique est sélectionnée dans le système et toutes les personnes présentes dans ce périmètre reçoivent un SMS d’alerte. C’est cette deuxième option qui a été choisie pour opérer le test de ce vendredi. Par le passé en province de Namur, le Gouverneur et le Bourgmestre de la ville de Namur ont utilisé Be-Alert dans le cadre des inondations de 2021. Ce fut également notamment le cas, à Namur, pour une coupure et des problèmes de potabilité de l’eau.