Face à la progression des contaminations au Covid durant ces derniers jours, la Cellule de crise transversale de Vivalia a décidé vendredi en fin d’ après-midi, que les hôpitaux généraux de Arlon, Bastogne, Libramont, Marche-en-Famenne et Virton passent en phase 1B du Surge Capacity Covid-19.

Concrètement, le passage de la phase 1A actuelle à 1B signifie que chaque hôpital doit doubler le nombre de lits de soins intensifs réservés pour des patients Covid. 50% de ces lits sont donc dès à présent dédiés aux malades du coronavirus soit 21 lits au total pour Vivalia (contre 11 durant la phase 1A) : CSL (Arlon-Virton) : 8 ; CHA (Libramont) : 5 ; IFAC (Marche-Bastogne) : 8, soit 5+3

Dans le même temps, en amont des soins intensifs, le nombre de lits Covid dans les unités d'hospitalisation classiques sera lui aussi quasiment doublé passant, pour l’ensemble de Vivalia, de 44 à 84 lits, répartis comme suit : CSL (Arlon-Virton) : 32 ; CHA (Libramont) : 20 ; IFAC (Marche-Bastogne) : 32, soit 20 + 12 .

Actuellement, 48 patients Covid sont hospitalisés au sein de Vivalia (14 à l’IFAC, 17 aux CSL et 17 au CHA) dont 9 se trouvent en soins intensifs (3 IFAC, 3 aux CSL, 3 au CHA). Le passage à la phase 1B sera complété dans les 48 heures et nécessite une réorganisation importante du travail des équipes soignantes dans les différents services.

Autre impact, au niveau cette fois de l’activité médicale dans les hôpitaux : dès ce lundi, les soins réguliers, interventions et traitements non-urgents seront déprogrammés. Chaque cas est analysé par le médecin prescripteur qui décide ou non du report. Les patients concernés sont directement contactés. Il va de soi que toutes les consultations, examens et interventions urgentes et nécessaires doivent se poursuivre ainsi que les thérapies en cours et réadaptation nécessaires à la vie.

Toutes les consultations sont maintenues dans les conditions Covid, un accompagnant étant autorisé en cas de nécessité (PMR, manque d’autonomie, etc.). Signalons enfin que le réseau hospitalier de Vivalia permet de faciliter le transfert de patients de soins intensifs entre les différents sites et donc, d’assurer une gestion optimale au profit des patients.

Comme depuis le début la crise du Covid, Vivalia met tout en œuvre pour continuer d’assurer, dans les meilleures conditions possibles, le bon fonctionnement de ses hôpitaux. L’intercommunale salue le professionnalisme de toutes celles et ceux qui travaillent au sein de Vivalia et leur implication sans faille depuis le début de cette crise.