Le projet de l’espace Léopold est présenté ce lundi soir.

C’est ce lundi soir que le collège communal présentera en profondeur le projet d’aménagement de l’espace Léopold. Cette réunion aura lieu au palais. Un sujet qui n’a jamais vraiment plu aux Écolos depuis le début.

"On reste sur nos positions. Nous avons des avis diamétralement opposés sur ce point. Même si on dialogue en se respectant, on sent bien que la majorité se crispe quand on aborde nos idées pour parler de ce parking", constate Romain Gaudron. Le chef de file des verts rappelle que son groupe n’est pas opposé à la rénovation de la place ni du palais. Mais plutôt à la création d’un parking souterrain sur cette même place Léopold. Inutile, selon lui.

"On reste perplexe sur plusieurs points. D’abord, le parking souterrain ne répond pas au besoin de mobilité pour l’Arlon de demain. Pourquoi donc vouloir continuer avec ce projet ? Vincent Magnus souhaite réaliser la transition écologique. Mais construire dans les centres-villes, c’est penser comme dans les années 1980. On ne croit pas que ce parking soit la solution qui convienne le mieux à la ville."

Un autre parking souterrain existe

Les verts soulignent qu’un parking souterrain existe déjà à quelques centaines de mètres et qu’il n’est que rarement complet. "Les gens cherchent la gratuité. Il est donc très peu utilisé", indique Romain Gaudron. De plus, le coût de cette construction serait sous-estimé par la commune, selon lui. "On parle de cinq millions d’euros, je pense qu’on sera plus vers les six millions."

Mais ce qui inquiète le plus l’opposition, c’est la forme. "L’invitation a été faite et envoyée aux citoyens habitant à côté de la place. Et les autres ? J’ai peur que la population ne sache pas qu’on parlera de ces travaux ce soir. Est-ce une façon de rejeter l’avis de la population ? C’est en tout cas très ambigu comme situation", note-t-il encore.

Plutôt qu’un parking souterrain, Écolo prône l’amélioration des systèmes qui indiquent la localisation des parkings dans la ville. "Des panneaux digitaux qui informeraient les automobilistes plus facilement en temps réel. Ça résoudrait déjà pas mal de souci en matière de mobile.