Namur

Premier jour du printemps et les averses hivernales ont laissé place aux quelques rayons de soleil. Comme si le ciel savait qu’à Namur, l’heure était à la fête. Outre la divulgation au grand public du nouveau logo de l’université de Namur, les différents quartiers des facultés ont été pris d’assaut, dès jeudi matin, par bon nombre d’étudiants.

A commencer par l’organisation de stands qui traitaient de différents thèmes : sécurité routière, l’aide nécessaire dans les pays d’Afrique ou encore un stand sur Amnesty International. Pour Launy, pas question de consommer bière sur bière durant l’après-midi. "Pour nous, c’est aussi un plaisir d’organiser un stand et de pouvoir sensibiliser les gens au problème des enfants soldats. C’est une autre manière de s’amuser. En plus des documents, les gens ont la possibilité d’être pris en photo dans un cadre qui indique s’ils sont pour ou contre la peine de mort. C’est une manière plus ludique que de simplement distribuer des flyers."

A quelques mètres de là, une foule d’étudiants attendaient le départ de la course des 4 Heures cuistax. Une épreuve à laquelle une dizaine d’équipes ont pris part. Parmi elles, celle de " la papamobile ", un thème d’actualité avec la récente nomination du pape François. "On est adepte des festivités. On est venu sur place depuis relativement tôt ce matin. L’objectif est soit de gagner la course, soit de gagner le prix qui récompense la plus belle décoration de cuistax. Chaque gagnant recevra un fut de bière. On s’attendait à du mauvais temps pour cette épreuve, et ce n’est pas le cas. On a donc en partie sorti les shorts. Ça nous fait déjà penser aux prochaines fêtes. Mais avant cela, il y aura également un blocus" , ont expliqué ces étudiants de médecine.

Plus loin , au Forum, les étudiants profitaient tant qu’ils le pouvaient des bières gratuites. "Quatre fûts ont été offerts par les étudiants. Pour nous, même si l’on ne participe à aucune activité, c’est l’occasion de sortir du kot. Ça fait cinq ans qu’on vient, et chaque année l’ambiance est super."