Namur-Luxembourg

C’est en tout cas ce que signale le groupe Ecolo +. Un sujet qui sera abordé ce lundi soir lors du conseil communal.

Selon le rapport spécial de la Cours des Comptes Européenne intitulé « Pollution de l’air : notre santé n’est toujours pas suffisamment protégée », la pollution atmosphérique porte gravement atteinte à la santé des citoyens européens. En effet, on peut lire dans celui-ci que chaque année, quelques 400 000 personnes décèdent prématurément du fait des quantités excessives de polluants atmosphériques telles que les particules de poussière, le dioxyde d’azote et l’ozone. C’est un constat inquiétant. Même à Arlon, où Romain Gaudron a fait ses analyses. « Notre groupe a voulu savoir ce qu’il en était à Arlon. C’est pourquoi, nous avons réalisé différents tests dans notre ville. Les résultats relevés à plusieurs reprises font ressortir un taux de pollution particulièrement inquiétant dans notre centre-ville. Où? Devant les écoles, devant la gare, dans le piétonnier notamment…Nous nous permettons de qualifier les résultats comme étant particulièrement inquiétant. Surtout vu qu’il ressort de ceux-ci que les seuils suggérés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sont très fréquemment dépassés », confie-t-il. 

Face à ce constat, le chef de groupe des Verts interpellera ce soir la majorité. « Envisagez-vous de prendre certaines mesures ? Le Collège est-il favorable à la mise en place par la Commune d’un système de suivi régulier de la qualité de l’air sur son territoire ? Sachant que les déplacements automobiles sont le facteur majeur expliquant la pollution de notre air, un dimension qualité de l’air sera-t-elle envisagée dans le nouveau Plan Communal de Mobilité ? Envisagez-vous d’autres actions en matière de mobilité pour lutter contre la pollution de l’air ? », questionnera ainsi Romain Gaudron. La réponse de la majorité sera don donnée ce soir…

© DR