La Cour d’assises de Namur a condamné vendredi Michel Petersbourg à la perpétuité pour l’assassinat de Nathalie Lahaye commis à Walcourt le 23 novembre 2017. Aucune circonstance atténuante n’a été retenue.

Dans son arrêt, la Cour d’assises retient l’extrême gravité des faits, le fait que l’assassin ait tué sa victime de façon froide et efficace et les conséquences dramatiques de l’acte pour les proches de la victime et notamment son fils, constitué partie civile. La personnalité de Michel Petersbourg et ses antécédents sont également relevés.

La présidente Annick Jackers, s’adressant à l’assassin après la lecture de l’arrêt, a souligné les nombreuses chances non saisies qui lui avaient été accordées par le passé dans le cadre d’autres condamnations. Elle lui a demandé de montrer à la société qu’il était capable de changer.

Michel Petersboug dispose de 15 jours pour se pourvoir en cassation.

La victime, âgée de 47 ans au moment des faits, résidait à Somzée. Elle a été tuée d’une balle dans la tête et de deux dans la poitrine par l’accusé. Le corps de Nathalie Lahaye a été retrouvé dans son véhicule sur la place de l’hôtel de Ville de Walcourt. Dans les heures qui ont suivi son interpellation, Michel Petersbourg, né en 1969, a avoué avoir tiré. Il a cependant réfuté son intention de la tuer.