La rentrée judiciaire du tribunal correctionnel de Dinant a été marquée, ce 1er septembre, par un jugement concernant, entre autres, l'ancien candidat de la saison 5 de l'émission culinaire "Top Chef", Julien Lapraille. Ce dernier était impliqué comme auteur présumé et victime dans une affaire de coups qui remonte à 2017 à Jannée (Ciney), à la sortie de la boîte de nuit "Le Trébuchet".

Julien Lapraille y avait passé la soirée avec son cousin et une connaissance après le salon "Horecatel", réservé aux professionnels de l'horeca. Plusieurs scènes de coups ont eu lieu sur le parking de la discothèque. Le cuisinier a été blessé mais il aurait aussi porté des coups, son agresseur l'accusait d'avoir repoussé une dame qui le suivait et a chuté alors qu'il s'en allait. 

Dans son jugement rendu ce mardi, le tribunal accorde la suspension simple du prononcé de la condamnation pour une durée de 3 ans à celui qui a donné un coup de poing et deux coups de pied à Julien Lapraille. Au pénal, l'ancien Top Chef est acquitté des préventions qui lui étaient reprochées étant donné qu'il s'en allait au moment où la dame est revenue vers lui et qu'il l'a ensuite fait chuter. Vu son implication dans la rixe, il est cependant tenu responsable pour moitié au civil, où les torts sont donc partagés.