La décision d’interdire l’accès au site de La Baraque de Fraiture (Vielsalm) a surpris les gestionnaires ainsi que les touristes présents en nombre. En effet, le directeur de la Station salmienne avait reçu l’autorisation d’ouvrir les parkings du centre Adeps au public. Ils étaient déjà une centaine, ce jeudi matin, lorsque la police a fait évacuer le site.

"Les parkings avaient été déneigés, à nos frais", explique Arnaud Dubois, le directeur de la Station . " Nous avions commandé des boissons et des snacks. Des barrières avaient été placées pour canaliser le flux. L’équipe se composait de huit personnes. Nous avons appris, quelques minutes avant l’ouverture, qu’il avait été décidé d’interdire l’accès. Cela nous coûte et nous n’aurons aucune rentrée : un dédommagement sera demandé."

Le bourgmestre de Vielsalm revient sur les récentes décisions prises dans le respect des règles Covid.  " Des mesures de circulation temporaires ont été prises, dès mercredi, avec notamment la mise à sens unique de la N 30 en direction de Manhay", explique Elie Deblire.  "Après avoir effectivement autorisé l’accès au parking du centre Adeps, nous avons appris que le gouverneur de la province de Liège avait décidé d’interdire l’accès au plateau des Hautes Fagnes. Un contact a été pris avec le gouverneur de la province de Luxembourg car nous craignions que les touristes ne se rabattent sur La Baraque de Fraiture. A la suite de cette concertation, le gouverneur a pris la décision d’interdire l’accès."