Namur

Seulement 34,9 % de femmes

Le Parlement wallon a voté le mercredi 20 février à l’unanimité une proposition de décret qui instaure le principe dit de la "tirette" sur les listes électorales pour les élections communales et provinciales. Lors du scrutin de 2018, femmes et hommes devront figurer en alternance sur les listes.

En ce qui concerne l’arrondissement de Dinant-Philippeville, manifestement, cette nouvelle norme sera bien utile pour renforcer la représentation féminine pour les listes autres qu’Ecolo qui applique ce principe depuis sa création ! Dans les 22 conseils communaux issus des élections du 14 octobre dans l’arrondissement de Dinant et Philippeville, à peine plus d’un tiers des mandataires sont des femmes (139 sur 398, soit 34,9 %). Par rapport à 2006 (31,87 %), le progrès est insuffisant.

Dans plusieurs communes, cette proportion est bien inférieure comme à Doische (2 sur 11) ou Viroinval (3 sur 14). La sous-représentation des femmes est encore plus criante dans les collèges communaux, qui en comprennent seulement 30 %.