« Ce mercredi soir, grâce au travail et au dynamisme de l’équipe du Centre Culturel de Ciney et du groupement de Cinaciens à la base de la motion « Ciney Commune Hospitalière », la Ville peut accueillir une dizaine de réfugiés venus du Soudan », explique le bourgmestre Frédéric Deville sur les réseaux sociaux. « Ils tentent de rejoindre un autre pays et sont de passage sur la commune. Ils auraient dû dormir dans les bois entre Sovet et Spontin. Pour ces nuits glaciales, Ciney leur offre avec plaisir un toit, un lit et quelques degrés en plus. »

Cet espace, qui comporte une vingtaine de lits, sera mis à leur disposition jour et nuit jusqu’à la fin de cette période de grand froid (début de semaine prochaine). Certes, cette initiative est limitée dans le temps mais elle a au moins le mérite d’exister et de permettre à des personnes en détresse d’avoir un toit pour la nuit.