Deux procès initialement prévus au printemps devant la cour d'assises du Luxembourg, mais qui avaient été reportés en raison du coronavirus, ont déjà été refixés à Arlon d'ici la fin de l'année. Des aménagements logistiques pourraient néanmoins encore être opérés en vue de pouvoir respecter les mesures de sécurité sanitaire.

Le premier procès d'assises, qui s'ouvrira le 5 octobre prochain, avec déjà une constitution du jury le 30 septembre, sera singulier en raison de l'âge de l'accusée. Clara Maes, âgée de 89 ans, devra répondre du meurtre de son amie Suzanne Thibeau, 93 ans, retrouvée morte dans son sang chez elle à Libramont, début janvier 2015. Si dans un premier temps, l'intervention d'un tiers avait été écartée, des traces de coups avaient ensuite été relevées. Les soupçons se sont portés sur Clara Maes, amie de longue date de la victime, et la possibilité d'un motif financier avancée.

En novembre, Jordan Deleuze devra répondre, lui, de l'assassinat de Freddy Bontems, lors d'une soirée alcoolisée en décembre 2017, à Arlon. Les faits avaient eu lieu dans l'appartement d'une connaissance commune chez qui ils se trouvaient. Jordan Deleuze, âgé alors de 32 ans, avait porté des coups à la victime lors d'une dispute au sujet d'une ancienne compagne. Il avait filmé et enregistré les scène de coups avec son GSM. A noter que Jordan Deleuze est l'ex-mari de Sabrina Tarabet, condamnée en 2010 par la cour d'assises du Luxembourg à 20 ans de prison pour l'assassinat de Cindy Claude.