Le président du PO annonce qu’aucune mesure de confinement n’a été prise

Tout va bien pour les 54 élèves de 6e primaire de l’Institut Notre Dame à Arlon ! Ils sont rentrés, mardi matin, après quelques jours en classes de neige à Champorcher, dans le Val d’Aoste en Italie, alors que le retour était initialement prévu vendredi.

"Quand les élèves ont quitté Arlon le mercredi 4 mars, aucune mesure n’était prise dans cette région d’Italie pour éviter la propagation du virus et le séjour a été maintenu", explique Patrick Thiry, président du Pouvoir organisateur de l’école. "Sur place, l’équipe éducative a appris qu’un cas de coronavirus venait d’être recensé."

Cette annonce a modifié le programme : toutes les excursions ont été annulées. "Les élèves n’ont pas eu de contact avec la population locale", poursuit Patrick Thiry. "Cela dit, ils n’ont pas été confinés dans leur hôtel. Ils ont pu skier chaque jour. Dimanche soir, le gestionnaire de la station de ski a annoncé que les remontées mécaniques seraient arrêtées dès lundi. Décision a, dès lors, été prise d’écourter le séjour car, mis à part la marche, aucune autre activité ne pouvait être organisée."

Au retour, les enfants étaient en pleine forme. Aucun ne présentait les symptômes de la grippe. Ils sont rentrés chez eux et devraient retourner à l’école dès ce mercredi. Aucune mesure particulière n’est prise au sein de l’établissement scolaire à l’exception du rappel des règles d’hygiène de base comme se laver régulièrement les mains au savon.

À l’Institut Notre Dame et Séminaire, à Bastogne, Pierre Steveler, directeur du 3e degré, a décidé, en concertation avec les enseignants et les parents, d’annuler le voyage scolaire en Lombardie du 1er au 5 avril. Un voyage auxquels 75 rhétoriciens étaient inscrits.

"Cette décision a été prise sur base des informations du SPF Affaires étrangères qui déconseille d’aller dans cette région en raison des mesures drastiques qui y sont prises. En effet, si le voyage avait été maintenu, les adolescents n’auraient eu accès à aucun site touristique. En revanche, les voyages scolaires au Népal et en Croatie sont maintenus", conclut-il.

Nadia Lallemant