Il y a quelques jours, le gouvernement a lancé le marché public pour la construction de la future prison de Sugny (Vresse-sur-Semois) qui sera capable d'accueillir 312 détenus. Si tout va bien, les travaux devraient pourvoir débuter en 2023.

Le vice-premier ministre et ministre du budget, David Clarinval, par ailleurs bourgmestre de la commune voisine de Bièvre, a indiqué ce mercredi à nos confrères de l'Avenir que des "éléments d’organisation provinciale" était actuellement sur la table du gouvernement fédéral. Aucune décision n'a encore été prise mais, selon lui, la prison de Dinant pourrait tout simplement disparaître dans quelques années. Plus petite prison de Wallonie, cet établissement est en réalité une maison d'arrêt qui accueille essentiellement des personnes en détention préventive. La prison de Namur pourrait, toujours selon David Clarinval, reprendre ce rôle de maison d'arrêt puisque d'ici quelques années, tout le pénal sera traité à Namur au sein du nouveau Palais de justice. Affaire à suivre.