Namur-Luxembourg

Les unités guides et scouts sont en mal de locaux. Ou sont contraintes d'occuper des salles soit trop exiguës, soit insalubres.

C'est le cas des Guides de la Marlagne, à Wépion, qui occupaient le premier étage d'un immeuble mis à la disposition par l'ASBL la Renardière, place du Vierly : l'un des locaux a même été fermé sur ordre des pompiers...

L'unité peut désormais occuper le rez-de-chaussée du presbytère. Sous l'impulsion de l'échevin de la Jeunesse Tanguy Auspert une convention d'occupation a été signée hier entre les Guides de la Marlagne, la Fabrique d'église de Wépion-Vierly (à qui appartient le terrain) et la Ville, propriétaire du presbytère. Des travaux de rénovation ont été exécutés par le personnel communal.

Entre 5 000 et 6 000 euros

L'achat de matériel a coûté entre 5 000 et 6 000 €. Les Guides doivent, en revanche, prendre en charge le coût de l'énergie au prorata de la surface occupée et de la durée (soit entre 4 et 8 pc de la facture). Depuis le début de la législature, la Ville de Namur a pris à bras-le-corps les manques d'infrastructures des organisations de jeunesses, qui représentent environ 4 000 jeunes.

Ceux-ci ont été rencontrés par la Ville de Namur : "Notre rôle est de les soutenir, car ces organisations constituent des lieux d'éducation ouverts à tout un chacun", explique l'échevin CDH.

Concrètement, à ce jour, des solutions ont pu être avancées pour sept unités : le réfectoire de l'école de La Plante a été rénové et agrandi pour l'unité scoute, un ancien hangar désaffecté à Vedrin a permis d'accueillir quatre sections de la 24e unité Grand Feu de Vedrin.

Le Patro et le Club des jeunes de Temploux ont récupéré deux modules provisoires de l'école en travaux, la Maison des jeunes de Champion jouit de l'ancienne poste, le rez-de-chaussée de l'ancienne maison communale de Dave revient à la 46e unité Saint-Martin et le sous-sol de l'espace Laloux héberge l'unité des scouts pluralistes de Jambes.