Cette fois, Joseph Charlier est bien décidé. Le fondateur de Durbuy Adventure a l’intention de remettre tout ou en partie la société fondée il y a une vingtaine d’années avec son épouse, Mireille. Depuis deux décennies, il porte ce projet dédicacé au sport-aventure et, plus généralement, aux loisirs (karting, kayak, chasse au trésor, ). Avec succès : parti de rien ou presque, avec l’achat d’un premier bâtiment pour l’hébergement, il a réalisé un chiffre d’affaires de dix millions d’euros en 2009. Durbuy Adventure attire 400000 visiteurs par an. "Durbuy, c’est bien. Mais fin 2011, toutes les dettes seront payées, et la gestion m’ennuie. Je suis un entrepreneur. Le terrain est trop petit, à Durbuy. Je vise l’Europe. Au fond, c’est un grand parc d’attractions !", explique Joseph Charlier. En clair, il revend les parts de Durbuy Adventure. Il discute actuellement avec un groupe étranger actif dans les loisirs : "Je peux aussi bien vendre 50 % comme 100 %. Tout dépendra de l’offre".

L’homme ne restera pas les bras croisés. Son nouveau concept a un nom : European Treasure. Il s’agit de découvrir des villes en bandes dessinées, à travers une chasse au trésor. Joseph Charlier a déjà injecté plusieurs centaines de milliers d’euros. "L’aventure se déroule sur un week-end, avec des recherches d’indices, des promenades à pied, en voiture Le terrain est très vaste puisqu’on vise la France, l’Italie et d’autres pays", explique-t-il. "Je suis d’ailleurs occupé à visiter différentes villes, pour mettre le produit en place. On cherche des sites chargés d’histoire, de culture, et très fréquentés."

Il espère franchiser European Treasure, dont le siège est à Melreux, à travers toute l’Europe, et monter progressivement en puissance. "Actuellement, nous sommes onze dans l’entreprise", précise-t-il, très enthousiaste à l’idée de cette nouvelle aventure.