Hasard du calendrier, le dossier d’acquisition du domaine militaire de Sans-Souci est venu sur la table du conseil communal de Bastogne une semaine après la manche du championnat du monde de moto-cross organisée sur ce site.

" C’est, en fait, dans le courant du mois de mars, que nous avons appris que la Défense voulait mettre cette zone en vente publique , a précisé le bourgmestre. Le premier régiment d’artillerie de campagne (1 A) ayant déménagé à Brasschaat, les militaires de la Base Bastogne, affectés à l’exploitation du musée, n’ont plus besoin de s’entraîner. Qui plus est, un droit de chasse arrive à échéance. La décision a, dès lors, été prise de vendre ces 60 hectares en trois lots. " En avril dernier, les mandataires avaient sollicité l’acquisition de l’ancien dépôt de munitions du 1 A, soit 2 ha, pour permettre à l’école du feu d’y organiser des formations sur le flashover. Dans la foulée, il a été demandé au comité d’acquisition d’estimer l’ensemble du bien. L’estimation ? 181 000 € (60 ha) et 550 000 € (valeur des bois).

"Nous devons prendre un arrêté d’expropriation et le motiver afin d’éviter la vente publique , a poursuivi Philippe Collard. Au terrain de 20 ha, voué aux sports moteurs, s’ajoutent 40 ha de bois. Le déboisement devrait être prévu au budget 2013. Le motocross sera encore organisé dans les trois ans à venir, mais il n’est pas prévu de faire à cet endroit un circuit permanent."

Fabian Lafontaine a conclu en disant que l’affectation de ce domaine de 60 ha ne pourrait être déterminée qu’à l’issue d’une évaluation et d’une étude de caractérisation du sol.