Le seul distributeur de billets de Han-sur-Lesse (Rochefort) pourrait disparaître en septembre prochain. Belfius, à qui il appartient, met en avant des taxes et frais trop importants pour expliquer cette décision.

Les commerçants, opérateurs touristiques et autorités locales voient évidemment la chose d’un mauvais oeil car ce sont près de 300.000 touristes qui viennent visiter Han chaque année. Le distributeur le plus proche est situé à 6 kilomètres de Han, à Rochefort.

Le distributeur actuel, installé à proximité de l’office du tourisme de Han depuis 2009 n’enregistre que 140 transactions par jour, il en faudrait 300 pour que Belfius le maintienne.

Le conseil communal de Rochefort a récemment voté une motion de laquelle a découlé un courrier adressé à Rudy Demotte. Son objectif : supprimer les taxes wallonnes concernant les distributeurs uniques dans les villages, afin de rendre les coûts d’exploitation plus raisonnables pour les banques et ainsi permettre le maintien des distributeurs dans les petites localités.

La décision définitive de Belfius après les vacances de Pâques

Belfius fera part au bourgmestre de Han-sur-Lesse de sa décision définitive quant au maintien ou non du seul distributeur de billets de la localité après les vacances de Pâques, a indiqué mercredi une porte-parole de la banque à l'agence Belga. La banque évalue actuellement l'opportunité de maintenir en service ses distributeurs de billets les moins rentables, mais n'a pas encore pris de décision définitive. Même si celui de Han-sur-Lesse enregistre un nombre trop faible de transactions selon les critères de la banque, Belfius pourrait décider de le maintenir dans l'intérêt général.